• Facebook
  • Twitter

Suite à sa création le 1er janvier 2018 puis à l'arrivée de son nouveau directeur début avril, l'office de tourisme intercommunal s'organise, se structure et se prépare à relever les défis pour le territoire. Entretien avec son directeur Michel Buisson.

Le nouvel office de tourisme s’organise

Michel Buisson a pris la direction du nouvel office de tourisme intercommunal du pays d’Evian-vallée d’Abondance depuis le 5 avril 2018.

Le nouvel office de tourisme intercommunal, officiellement créé le 1er janvier 2018 et présidé par Josiane Lei, regroupe les offices de Bernex, Thollon, Abondance, La Chapelle d’Abondance, Publier, Saint-Gingolph et le syndicat d’initiative de Lugrin. Ces anciens offices n’ont pas disparu mais sont devenus des bureaux d’information touristiques, autrement dit des antennes locales de l’office de tourisme intercommunal.

Ce nouvel OTI a vu le jour suite à la prise de la compétence tourisme par la communauté de communes dans le cadre de la réforme territoriale (loi NOTRe - 2015).

Une solide expérience en office de tourisme

Michel Buisson a notamment été choisi pour sa solide expérience dans le domaine, puisqu’il a évolué pendant près de 28 ans, en tant que directeur et gestionnaire de plusieurs offices de tourisme: le Mont Chavin les Cloches, Valmeinier, Les Contamines MontJoie, puis Pralognan la Vanoise.

Regrouper les compétences et les moyens pour promouvoir la destination

Pour Michel Buisson, l’enjeu de cette année 2018 est de faire de cette réforme une opportunité pour le territoire, de trouver la meilleure organisation possible pour promouvoir la destination.

L’avantage de la nouvelle structure est de mutualiser les différentes missions de l’office, promotion, administratif, accueil, animation, pour que le territoire soit gagnant. Il est nécessaire d’harmoniser les méthodes de travail en valorisant les atouts et les spécificités des personnes et des bureaux d’accueil. Il est fondamental que chacun trouve sa place et son nouveau rôle à jouer.

Parmi les autres enjeux forts, Michel Buisson pointe l’importance de maintenir un lien fort avec les socio-professionnels du territoire afin de pouvoir répondre au mieux à leurs attentes et de continuer à les associer à la promotion du territoire. Le nouvel OTI travaillera également en étroite collaboration avec les offices de Chatel et Evian, qui sont restés sous gestion communale, comme la loi le leur permettait.

Depuis sa prise de poste, le nouveau directeur sillonne le territoire afin de présenter la nouvelle structure, ses objectifs et les futurs projets, mais aussi de répondre aux interrogations des professionnels et du grand public, d’identifier les attentes de chacun.

Afin de promouvoir au mieux la destination et d'adopter une stratégie claire et cohérente, l’office de tourisme va dans un premier temps réfléchir avec ses partenaires au meilleur positionnement pour le territoire, et que ce positionnement soit partagé par tous les acteurs.