La communauté de communes pays d’Evian – vallée d’Abondance a réalisé une enquête publique pour la constitution d’une Association Syndicale Autorisée (ASA) en vue d’une gestion collective du massif forestier de Mont Benand.

Les communes concernées étaient: Bernex, Lugrin, Saint-Paul et Thollon les Mémises.
957 propriétaires de parcelles ont été consultés (680 comptes de propriétés).

L'enquête publique s'est déroulée du 27 novembre 2017 au 2 janvier 2018.

La forêt, une ressource essentielle à renouveler

La forêt joue de multiples rôles pur la biodiversité : elle abrite une flore et une faune exceptionnelle, garantit une qualité d’approvisionnement en eau, évite les ravinements et offre des paysage magnifiques en toute saison. Pour la préserver et renouveler cette ressource, il est impératif de bien la gérer, en créant des dessertes pour permettre l'accès aux engins forestiers et en réintroduisant des techniques comme le câblage.

Initiée en 2013, cette démarche était portée par les élus de Saint Paul, Lugrin, Thollon, Bernex, et a donné lieu à plusieurs réunions publiques qui ont rassemblé plus d'une centaine de personnes. Un groupe de travail composé d’élus et de propriétaires, accompagné par des techniciens forestiers, sont allés reconnaître les implantations envisagées. Les tracés ont été soigneusement élaborés par des spécialistes, en lien avec la chambre d’agriculture, en tenant compte de toutes les exigences environnementales. Le dossier a ensuite été transmis en juin 2017 au préfet pour demander la création d’une A.S.A. : Association Syndicale Autorisée (des propriétaires), permettant aux propriétaires de réaliser les travaux nécessaires au bon entretien de la forêt.

La création de l'ASA du Mont Bénand nécessitait l'avis favorable d'au moins 50% des compte de propriétaires.
Le projet d'ASA a été refusé car seuls 46% des comptes de propriété se sont déclarés favorables.


Cette enquête était cofinancée par l’Union européenne.