• Facebook
  • Twitter

Le Léman Express, plus grand RER transfrontalier d'Europe, sera lancé le 15 décembre en gare d'Evian. La CCPEVA, qui organise les transports sur son territoire, a renforcé son réseau de bus et son offre de mobilité pour favoriser l'accès aux transports en commun.

L’arrivée du Léman Express le 15 décembre 2019 en gare d’Evian va considérablement améliorer la mobilité sur l’ensemble du territoire de la CCPEVA, dans le Chablais, et au-delà sur le Grand Genève et en Haute-Savoie. Cette date historique est aussi le point de départ d’une évolution du réseau des lignes urbaines BUT, travaillée en concertation étroite avec Thonon Agglomération.

 

Tour d'horizon des grandes évolutions prévues en faveur de la mobilité sur le territoire

La CCPEVA a adopté son nouveau schéma de transport.
Deux phases d’évolution en 2019 puis 2022.

Le schéma de transport multimodal de la CCPEVA adopté en janvier 2019 par le conseil communautaire intègre des évolutions en deux phases : une première en décembre 2019 avec la mise en service du Léman Express, et une seconde en janvier 2022 avec le renouvellement des délégations de service public des transports qui verra l’armature des lignes urbaines et interurbaines encore évoluer.

Une meilleure correspondance entre les bus, trains et bateaux
L’offre du réseau de bus évolue dès le 15 décembre pour répondre en priorité aux besoins de rabattement des lignes urbaines vers la gare SNCF et l’embarcadère d’Evian d’une part, et d’autre part pour étendre et améliorer la desserte des zones urbaines impactées par la croissance démographique et le fort potentiel de voyageurs.

Pour répondre à ces objectifs, la CCPEVA, en tant qu’autorité organisatrice de la mobilité, propose des circuits et horaires nouveaux et cadencés sur les lignes H, J et L du réseau BUT. Ces nouveaux bus permettent les correspondances avec les principaux départs et arrivées des bateaux CGN (notamment 5h40, 7h et 8h20 au départ d’Evian, 17h50 et 19h15 à l’arrivée à Evian) et des trains du matin et du soir (LEx toutes les 30 minutes aux heures de pointe intercalés avec le TER). Cette nouvelle offre va améliorer les déplacements quotidiens des frontaliers, des habitants et des touristes. L’axe Evian-Thonon va être mieux desservi avec une plus grande fréquence de bus, notamment aux heures de pointe.

Un parking relais à Evian avec des navettes gratuites
La CCPEVA a également prévu la mise en place de navettes gratuites entre le parking relais du stade d’Evian, qui permettront de relier la gare SNCF et l’embarcadère d’Evian. Les navettes circuleront toute l’année du lundi au vendredi à partir du 16 décembre 2019, aux heures de pointe (5h à 8h le matin, et de 18h à 21h le soir). Le parking est également gratuit, éclairé et sous vidéo-surveillance. Ce service est mis en place à titre expérimental. Un bilan sera dressé en 2020 pour décider de sa pérennité ou non.

 

Quelles sont plus précisément les évolutions des lignes de bus ?

  • La ligne L se prolonge jusqu’à Evian- L’itinéraire « Thonon Place des Arts / Amphion Village » devient « Thonon Place des Arts – Evian Embarcadère ».
    Cette ligne est étendue à Evian-les-Bains (embarcadère), en remplacement de la ligne transfrontalière 71, assurant ainsi la continuité de desserte entre Thonon et Evian par bus. Cette liaison Thonon-Evian est plébiscitée chaque année par les voyageurs, c’est pourquoi elle fait l’objet d’une attention particulière. L’offre est multipliée en journée avec un bus toutes les 30 minutes en heures de pointe (6h-8h et 16h-18h) et 60 minutes en heures creuses, soit 18 allers-retours par jour au lieu de 13 jusqu’au 14 décembre. Les amplitudes journalières sont également étendues avec un premier départ à 4h54 au lieu de 7h05.
  • La ligne J se prolonge jusqu’à Lugrin : L’itinéraire « Petite Rive/ Verlagny » – devient « Evian Gare SNCF / Lugrin Plateau de la gare ».
    Cette ligne est reconfigurée pour assurer la liaison entre Evian Gare SNCF et Lugrin Plateau de la gare, en passant par Neuvecelle, Maxilly et le chef-lieu de Lugrin. Avec actuellement 6 allers-retours par jour et sans service entre 11h20 et 16h25, la ligne J doublera son offre en proposant 12 allers-retours par jour avec un bus environ toutes les heures. Premier départ de Lugrin prévu à 5h10, dernier départ d’Evian à 19h25, soit 20 minutes pour être déposé à l’embarcadère ou à la gare depuis Lugrin.
  • La ligne H – Milly à Grande Rive – devient « Neuvecelle Verlagny – Maxilly-sur-Léman Petite Rive ».
    Cette ligne voit ses terminus étendus à Verlagny et Petite Rive, en remplacement de la ligne J. Premier départ à 5h08 à Verlagny pour un dernier retour de Verlagny à 19h17, soit une augmentation de l’amplitude journalière de plus de 2 heures.
  • Ligne I: Neuvecelle Milly - Evian gare SNCF. Du lundi au vendredi , à partir du 6 janvier 2020.
  • Les autres lignes du réseau BUT, les lignes A et D situées sur Thonon Agglomération, sont également optimisées pour que leurs horaire s soient coordonnés avec les trains en gare de Thonon-les-Bains notamment.
  • Un tarif unique : le billet simple sera de 1,10 € à l’intérieur de la zone 300 (qui correspond au périmètre BUT), valable 1 heure sur tous les bus, cars et funiculaire de Thonon s’il est acheté par SMS au 93300.

 

Ces nouveautés génèrent la création ou la desserte de nouveaux points d’arrêts sur les communes de Maxilly et Lugrin sur la ligne J, et sur les communes de Publier (Amphion) et d’Evian sur la ligne L.

Le renforcement du service nécessite aussi l’achat de deux nouveaux bus qui seront acquis en 2020 par la CCPEVA avec en parallèle, à l’heure où cette dernière souhaite diminuer son empreinte carbone, l’engagement d’une étude sur les impacts économiques du choix de différentes technologies de motorisation alternative au véhicule thermique.


Un engagement financier significatif de la CCPEVA et Thonon Agglomération

Afin que les bus urbains (L, P) et les cars interurbains (124, 131, 141) ne soient pas en concurrence au sein de la zone 300 (zone entre Anthy et Lugrin), les collectivités ont décidé d’harmoniser le prix du trajet à 1,10 € (au lieu de 1,50€) et de prendre en charge financièrement cette différence auprès des transporteurs concernés. L’objectif des collectivités est de simplifier l’accès des usagers aux transports en commun et éviter le recours à la voiture seul.

Enfin, le Léman Express est accompagné d’un nouveau titre de transport : le Léman Pass. Ce dernier est valable sur tous les modes de transport de la zone Thonon-Evian, appelée Zone 300 Léman Pass, lorsqu’il est combiné avec un trajet transfrontalier (infos sur www.lemanpass.com).

Horaires et plans des lignes sur www.leman-but.fr et www.cc-peva.fr