• Facebook
  • Twitter

En raison des conditions météorologiques de ces dernières semaines, la durée des travaux de remise en état du chemin des bords de Dranse est prolongée jusqu’au 31 mai 2024 inclus.

PROLONGEMENT DES TRAVAUX DE REMISE EN ÉTAT DU CHEMIN DES BORDS DE DRANSE

Dans le cadre de sa compétence d’entretien et de valorisation des itinéraires et chemins inscrits sur le plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée (PDIPR), la communauté de communes pays d’Évian – vallée d’Abondance réalise des travaux de remise en état sur le chemin des bords de Dranse sur les communes d’Abondance, la Chapelle d’Abondance et Châtel.

Une opération de remise en état du chemin des bords de Dranse est lancée sur les portions impactées par les épisodes de crue de la Dranse et fortes précipitations de fin d’année 2023. En raison de conditions météorologiques peu favorables ces dernières semaines, nous annonçons un prolongement de la durée des travaux jusqu’au 31/05/2024

Les secteurs sur lesquels des interventions mécanisées sont encore prévues (communes d'Abondance et La Chapelle d’Abondance) :

Voir l'image en grand

ABONDANCE :

  • Les Cannevières
  • Les Ogay
  • Richebourg
  • Miolène

LA CHAPELLE D’ABONDANCE :

  • Le Passengué
  • Pont de l'Ariot - Les Plans
  • La Panthiaz
  • Le Moulin - La Ville du Nant
  • La Pesse

⚠️ RAPPEL : Certaines interventions nécessitent la fermeture ponctuelle des secteurs concernés par les travaux.
Par sécurité, veillez à rester visibles et vigilants.

L’objectif principal est de restaurer une continuité roulante à vélo et agréable pour les randonneurs sur l’ensemble du tracé. Une remise en état succincte des parcelles agricoles impactées par le lessivage du chemin sera également réalisée en même temps que les travaux de reprise du chemin. Les secteurs concernés sont ceux à proximité immédiate de la Dranse sur les communes de Châtel, La Chapelle d’Abondance, Abondance.

Le montant des travaux est de 89 750 € HT avec 30% de subventions par le Département au titre du PDIPR et 50% de l’Etat (DSEC) au titre des intempéries.