• Facebook
  • Twitter

A l’initiative de la communauté de communes, une quinzaine d'enseignants du territoire ont assisté à une formation pour mieux comprendre le rôle fondamental que jouent les zones humides dans l'environnement.

Quand les marais du Maravant prennent des airs de tableaux impressionnistes…

Notre territoire héberge un chapelet de « zones humides » : marais, tourbières, mares et étangs. Riches en biodiversité, ces milieux remplissent également des fonctions essentielles pour l’être humain : maintien de la ressource en eau, lutte contre le changement climatique, limitation des inondations, etc.

La CCPEVA propose aux enseignants de découvrir les zones humides, et plus particulièrement celles de notre territoire.

Durant cette formation, ce sont 15 enseignants qui ont été formés sur 3 demi-journées (5 enseignants formés par demi-journée) courant juin. Elle s’est déroulée sur le terrain, sur le sentier du Marais du Maravant qui est aménagé pour l’accueil du public (site classé Natura 2000, Ramsar et Géosite).

Cette formation a été réalisée dans le cadre de la sensibilisation autour des zones humides effectuée grâce à Natura 2000. Un cursus zones humides est proposé aux scolaires du territoire, dans la brochure explorateurs fourni par la CCPEVA aux écoles (animation gratuite).

La formation a pour but de sensibiliser les enseignants eux-mêmes, mais aussi de leur permettre de compléter les animations et sorties déjà proposées dans le cadre du cursus scolaire zones humides de la CCPEVA.

Objectifs de la formation :

  • Acquérir les connaissances de base sur le thème des zones humides (qu'est-ce qu'une zone humide ? Quels sont leurs rôles ? Comment se forment-elles ? Comment les préserver ?) ;
  • Se familiariser avec les zones humides de notre territoire ;
  • Être capable de proposer des animations liées aux zones humides en autonomie.

* Dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19, les règles d’hygiène et de distanciation en vigueur seront appliquées.

Voir l'image en grand
Cartel du tableau : Claude Monet, Vue prise à Rouelles, 1858.